Accéder au contenu principal

 3 conseils pour le bien-être du couple durant les travaux

Après quelques moments d’hésitation, il nous paraît évident qu’il faut réagencer l’espace principal pour l’optimiser techniquement et socialement ce lieu.  3 conseils nous ont été donnés pour « penser » cet espace :

“Le rite est au temps ce que la maison est à l’espace.”

Antoine de Saint-Exupéry Citadelle

Conseil 1 : Discuter l’idée d' »habiter » dans le couple

Habiter dans un lieu entremêle le temps et l’espace du lieu, mais aussi la relation avec l’extéirueru. Thierry Paquot préciser que « l’habitation » appartient à « l’habitat » qui facilite « l’habiter ».

Le premier mot fait référence à l’écologie générale, le milieu, l’extérieur et dans notre cas, il s’agit bien de trouver un espace en ville, mais dont le « genre de vie » correspond aux valeurs que nous retrouvons dans les villages.  Le quartier de la croix rousse correspond à ce que nous cherchions à Lyon, faut d’avoir essayé dans d’autres quartiers, mais nous pourrions citer également Saint-Just ou dans le 9e, mais trop éloigné du centre et des moyens de transport extérieurs (gare, aéroport)

Le second terme, c’est la demeure, elle-même. Ici la demeure est à la fois personnelle, mais également collective puisque nous vivons dans un immeuble. Le collectif a donc un impact direct sur le bien vivre ensemble. Surtout si avec les voisins, il est difficile de s’entendre.

Enfin, le dernier terme renvoie à la notion d’habitude. Et, dans ce contexte, notre couple interculturel suppose des « manières d’habiter » différentes. Par exemple, les Suédois n’aiment pas vraiment les temps de repas en famille, être assis à table pour manger et rester longtemps pour discuter. Alors, le fait de vouloir une partie salle à manger est assez complexe à comprendre pour lui. D’un autre côté, il adore avoir les fenêtres « dégagées », « accessibles » alors que j’aurais bien mis une table devant pour pouvoir manger devant la fenêtre ouverte l’été à défaut d’avoir un balcon.

Il a été aussi indispensable de penser l’espace laverie complètement absent de l’appartement.

L’anthropologue Véronique Nahoum Grappe dit que: « L’espace intime est un espace plein, envahi de l’intérieur par sa propre odeur. L’espace intime est la création de la personne qui l’habite. »

Conseil 2 : réaliser rapidement certaines pièces

IL ne s’agit pas d’acheter la paix sociale dans le couple mais la rénovation c’est une perte de repères notamment lorsqu’un couple démarre son emménagement dans ce contexte. Cela est source de tensions importantes qu’il faut réguler rapidement, du moins qu’on apprend à réguler rapidement. L’un des éléments important est de pouvoir réaliser certaines pièces rapidement pour permettre le repose nécessaire à la vie professionnelles.

Notre difficulté est que le « chez nous » doit pouvoir permettre d’y « habiter », mais aussi de « travailler » sur le même espace.Son travail suppose de nombreux meetings téléphonique qui dure des heures à papoter et le mien suppose calme et concentration pour lire, écrire et rassembler les idées.

Alors les deux pièces créent dans le salon doit être isolées  thermiquement que phoniquement.

 

Conseil 3 : Oser aborder les difficultés d’habiter durant les travaux

Habiter, le « chez-soi », c’est donc bien au-delà de la dimension matérielle ou géographique du lien, c’est aussi une frontière entre la création de son chez-soi et ses difficultés psychologiques.

Son appartement est donc un contenant et pour habiter ce contenant, il faut pouvoir être constitué et avoir confiance dans sa cohésion. Il est vrai qu’une semaine difficile est toujours très visible le samedi matin quand on prend conscience des lessives et des rangements à faire.

Il est donc important que durant la période des travaux (et pour la paix sociale du couple), d’exprimer fortement ce qui est supportable ou pas durant les travaux.

Par exemple, lorsque nous avons une semaine difficile, il est insupportable d’avoir le bruit de la perceuse tout le week-end alors qu’on espère se reposer. Même si la discussion permet de trouver des solutions, il est important de dire à l’autre ce qu’on ne supporte pas sans l’accuser de « non-respect ».

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :