Accéder au contenu principal

Couper/tailler le bois, mais avec quels outils ?

Le rénovation de l’apparement ou de la grange suppose démolir des murs et des planchers.  Alors, pour les reconstruire, nous utilisons du bois. Matière naturelle et biodégradable, elle a cette particularité d’être malléable si tu as les outils adaptés.  Alors quels sont-ils  ?

Les scies circulaires « fixe » et « mobile »

Bois 12La scie circulaire « fixe » permet de couper droit et à 90 degrés. très sécurisée, j’apprécie de pouvoir m’en servir même si le bruit m’effraye à chaque coupe de bois. Mon cher-et-tendre utilise la scie circulaire fixe pour faire, en bois, les fondations qui tiendront l’armature du mur et de la mezzanine. Quant à moi, je l’utilise principalement pour couper les lambris qui serviront à faire le mur (On en profite pour mettre de l’isolant, ou faire passer les tables entre les deux épaisseurs de bois).

Dans un registre semblable mais plus « mobile », la scie mobile permet de faire des coupes droites à des endroits plus complexes. Je n’aime pas vraiment cet outil car je la trouve dangereuse et difficile mais mon cher-et-tendre l’utilise pour couper le lambris ou le plancher qui dépasserait.

 

 

La scie japonaise

Elle nous sert à faire des coupes très nettes, fines, droites et des angles très très précis. Sa particularité est d’avoir l’inversion des lames. Il faut tirer la scie, dur dur au début !

Le rabot

Enfin ce dernier outil permet de travailler en complémentarité avec les scies : lever les « copeaux », aplanir et diminuer une surface. Cet outil a beaucoup servi pour la construction du premier escalier.

bois3

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :